Mobilité internationale

De l’analyse des actions mises en œuvres depuis plus de dix ans dans le domaine de la mobilité internationale, il émerge deux problématiques :

  • Les jeunes qui ne sont pas dans un parcours de formation formelle ou qui rencontrent des soucis d’intégration sociale et/ou professionnelle ne voient pas la mobilité internationale comme une action à leur portée.
  • Les animateurs jeunesse qui n’ont pas rencontré un partenaire ou une personne ressource spécialisée dans la mobilité internationale n’ont pas toujours connaissance des dispositifs de mobilité internationale, ne savent pas où aller chercher les renseignements et pensent que la mise en place d’une action de mobilité internationale est compliquée et recouvre des compétences qu’ils n’ont pas.

Ces freins au développement de projets de mobilité internationale pour les jeunes les plus éloignés des dispositifs existants vont se voir renforcés lorsque les structures d’accueil des jeunes sont dans des zones rurales (peu d’interlocuteurs experts, une culture du voyage à l’international absent du champ des possibles des jeunes) ou dans les zones urbaines sensibles avec un travail d’accompagnement des jeunes important pour les amener à aller vers un dispositif existant et les mettre en confiance dans leur capacité à rentrer de ce cadre.

C’est à partir d’acteurs du réseau qui avaient acquis de l’expérience et d’autres qui souhaitaient mettre en place des actions internationales qu’un groupe de travail a été constitué. Ce dernier travaille à développer une dynamique régionale à plusieurs niveaux :

  • La présence de la Fédération régionale au sein des instances, des institutions et des organisations mobilisées sur cette question.
  • Le partage de ressources et la veille sur les dispositifs de financements
  • L’organisation de séminaires internationaux
  • La conception et la diffusion du jeu Carnets de routes


 

En savoir plus

Une présence de la Fédération régionale au sein des instances, des institutions et des organisations mobilisées sur cette question.

La plateforme Eole : la Fédération régionale s’implique au sein de la plateforme des acteurs de la mobilité internationale en Occitanie coordonnée par le CRIJ Occitanie et soutenue par la DRJSCS et le Conseil Régional.

Le collectif départemental du Tarn : la Fédération régionale en collaboration avec la Fédération Régionale des Maisons Familiales Rurales, anime le collectif départemental sur la mobilité internationale du Tarn initié par la DRJSCS (depuis octobre 2018).

Partage de ressources et veille sur les dispositifs de financements

Une veille sur les dispositifs et les appels à projets existants (Erasmus +, OFAJ, OFQJ, CES,…) ainsi qu’un relais régulier sur les temps de formation qui sont ouverts aux acteurs associatifs. A la demande des porteurs de projets des journées sont mises en place pour de l’aide à la rédaction ou au suivi de dossiers de subvention.

Organisation de séminaires internationaux

Il est rapidement apparu que pour déployer des actions de mobilité internationale auprès des jeunes notamment il était important de sensibiliser les administrateurs et les professionnels des MJC en leur proposant de développer une « culture de l’international ». Autrement dit, pour faire vivre une expérience de mobilité internationale, ils devaient d’abord eux-mêmes vivre cette expérience. Ainsi, tous les un à deux ans sont proposés des séminaires internationaux, ouverts à tous les acteurs du réseau, pour qu’ils partent découvrir d’autres pays, d’autres cultures, d’autres formes d’engagement.

Conception et diffusion du jeu Carnets de routes

carnetsderoutes.org

Ce jeu est l’occasion de se préparer à partir pour une mission à l’étranger tout en imaginant de multiples formes de voyages. Pédagogique, il permet de connaitre les principaux dispositifs qui soutiennent les jeunes dans un projet de mobilité internationale. Ludique, il s’agit d’un jeu de plateau qui se joue seul ou en équipe en proposant de nombreuses activités (quizz, mime, dessin, défi,…).

seminaire_hambourg
seminaire_hambourg