Projet fédéral

En 2016, la Fédération Régionale Occitanie Pyrénées a mis en place une démarche de concertation au sein de son réseau pour définir une politique, une stratégie et une organisation adaptée aux évolutions des territoires et des enjeux sociaux et culturels.

L’idée était de permettre aux fédérations, régionale et départementales, de contribuer, avec une cohérence renouvelée, au bon développement des MJC dans le respect et la réalisation de la « déclaration des principes » de la CMJCF.

Ainsi, le projet fédéral est né d’un travail collectif en affirmant le besoin de redéfinir des missions fédérales au service des orientations stratégiques des MJC de la région. Huit missions ont été formalisées :

  • Porter le Projet MJC auprès des partenaires, des acteurs des territoires et dans l’espace public, afin d’agir dans le cadre des politiques territoriales de développement local, de Jeunesse, de Culture et d’Education Populaire
  • Définir collectivement la stratégie fédérale de positionnement et de  développement de l’offre MJC à l’échelle du territoire régional
  • Renforcer le positionnement et donc la pertinence de l’offre MJC au regard des besoins, actuels et à venir, des populations et des territoires
  • Favoriser un développement de l’offre MJC, s’appuyant sur une dynamique partenariale et d’association des acteurs des territoires, afin de mieux répondre à l’ensemble des besoins et faciliter l’accès à l’offre MJC au plus grand nombre
  • Mettre en œuvre une dynamique de développement, d’amélioration et de qualification des pratiques socio-éducatives, afin d’en optimiser les impacts au regard des valeurs et attendus du Projet MJC
  • Accompagner les acteurs dans leur parcours d’engagement
  • Communiquer sur les réponses et sur l’offre du réseau auprès des publics et des partenaires, afin d’en améliorer la diffusion et la notoriété
  • Consolider l’économie du projet MJC dans son ensemble et sur les territoires

Pour se faire, une organisation et un fonctionnement fédéral est à adapter pour une meilleure lisibilité et efficacité et un accompagnement renforcé auprès des associations adhérentes. La volonté est d’aller vers :

  • une organisation des fonctions-supports permettant de mieux soutenir l’ensemble des dynamiques territoriales de projet
  • une organisation optimisée de l’expertise collective thématique pour mieux accompagner le réseau
  • une fonction gestion des ressources humaines dynamisée et mieux articulée entre le fédéral et le local
  • un développement au niveau fédéral de service aux associations adhérentes en renforçant le soutien en matière de fonctions de gestion et de comptabilité, gestion administrative, ressources humaines, juridique
  • une structuration fédérale redéfinie pour une meilleure lisibilité et efficacité au regard de l’évolution des prérogatives territoriales